Archive | mars 2012

Technique: 36v (« kataguruma »)

SOURCE

36v

Item so ainer mit dir ringt auß langen armen so prich im auß mit dem rechten armen vnd gee vmb mit im vnd dauch im vast hin vnd her vnd vrbering zuck in vast gegen dir vnd puck dich vor nider vnd var im mit deinem haupt durch sein rechten armen vnd mit deiner rechten hant durch seinen rechten füß vnd trit woll vnter in als hie gemalt stet vnd würf in über den ruck auf du müst im wol durch den armen fliessen das get auf paid seitten

Item, si tu luttes aux bras [langen armen = distance intermédiaire entre l’approche et la lutte aux bras ou simplement un adversaire avec de grands bras?] avec un homme alors libère toi de ta main droite, va alentour avec lui et pousse le de tous cotés puis tire le soudainement vers toi et baisse toi vers l’avant [vers l’avant et le bas dans le texte] et met ta tête à travers son bras droit et, avec ta main droite à travers son pied droit et marche bien sous lui comme il est dessiné ici et projette le par dessus ton dos. Tu dois te glisser à travers ses bras. Ceci fonctionne des deux cotés.

INTERPRÉTATION

Il s’agit d’une technique pouvant être assimilée au kataguruma du judo ou fireman’s carry de la lutte libre.

Il est plus simple de faire la première variation montrée dans la vidéo en rentrant bien dans le centre de gravité de l’adversaire en profitant d’un déséquilibre avant qui peut avoir pour source une poussée initiale de l’adversaire et/ou le fait de le tirer avec sa main gauche (la notre) comme si l’on voulait le charger sur nos épaules.

La technique est également facilitée lorsqu’on charge l’adversaire sur les bras, légèrement en dessous de la ligne des épaules.

Nous avons également remarqué que la seconde variation de la vidéo marchait mieux contre les adversaires plus « gros » que soi ou ceux qui contre la rentrée initiale en pesant sur nous sans nécessairement faire un sprawl comme montré en 37r (vidéo à venir!) mais qui ont une base suffisamment solide pour ne pas se faire retourner avec une prise de jambe(s). Dans ce cas, on redirige simplement leur poids pour les faire passer par dessus notre dos.

A noter que je ne fais pas très bien la pièce dans la vidéo (rien d’inhabituel 😉 ):

  • dans le premier mouvement, je devrais m’avancer plus vers lui et mes hanches venir plus du bas pour solliciter encore moins mon dos,
  • dans le second mouvement, je devrais mettre mon épaule gauche en terre mais le sol étant dur, je ne voulais pas faire mal à mon partenaire!

Bonne pratique,

Alexander

Publicités

Technique: 18v (twirch / traverse partie 1)

SOURCE

18v

Item dy ander hüf treib also wen dw mit ainem ringst in denn armen so prich im auß mit dem rechten armen vnd var im durch sein rn tencks ügssen vnd tritt mit deinem rechten füsß im hinter seinen rechten fusß alz hie gemalt stet vnd halt in dy weill vest pey dem te.rechten elpogen vnd denck dastu dich vast fürsich senckst am hin ein springen das er dich nit zw ruck stosß das treib zw paiden seiten dar nach vnd er stett

Item, une autre projection à la hanche : si tu luttes aux bras avec un homme, alors libère-toi de lui avec ton bras droit, passe sous son épaule gauche [droite], et marche derrière son pied droit avec ton pied droit comme il est dessiné ici. Pendant ce temps tiens-le fermement au coude droit et pense bien à te baisser en sautant dedans afin qu’il ne te percute pas vers l’arrière. Exécute cela des deux côté.

INTERPRÉTATION

La difficulté de cette pièce réside dans sa préparation, ce qu’il faut faire pour être en mesure de placer la technique correctement. Je vous laisse explorer vos propres pistes mais une préparation similaire à la technique du folio 45v marche le mieux pour moi: libérer un bras, venir avec ses deux mains coller un bras de l’adversaire sur son buste (une main avant le coude sur l’avant bras, l’autre sur le triceps), tirer / pousser l’adversaire et jouer sur ses réactions pour placer la pièce (ou celle du 16v / single leg takedown par exemple).

Bonne pratique,

Alexander

Les frappes du codex wallerstein par Philippe Errard

En juin dernier Philippe Errard (ARDAMHE et PEAMHE) nous avait gratifié d’une présentation des frappes du codex wallerstein lors de l’exposition « L’épée. Usages, mythes et symboles » au Musée National du Moyen Age à Paris.

Merci à Yves du PEAMHE d’avoir mis la vidéo en ligne.

Reality check…

Aujourd’hui j’ai participé à un open de Jiu Jistu Brésilien (JJB).

J’ai pratiqué le JJB durant la saison 2009-2010 et je voulais m’y remettre depuis quelques mois…et quoi de mieux pour se replonger dans le bain que de participer à une compétition! (même si mes anciens camarades de club avait l’air étonnés 😉 )

Je voulais me remettre dans une discipline de lutte avec des gens ayant un physique plus solide que l’AMHEur moyen…et je n’ai pas été déçu (sorti au premier tour)!

J’étais inscrit dans la catégorie ceinture blanche (i.e. moins de deux ans de pratique), – 70 kg avec un vingtaine d’autres gars.

Le combat

(avec les encouragements de ma femme!)

Pour les non initiés, voici ce qui s’est passé:

Je constate que mon adversaire est plus petit que moi, trapu et assez dense…j’abandonne donc immédiatement l’idée d’essayer de placer des techniques du codex wallerstein (ce sera pour le prochain) et décide de le tirer dans ma garde (00:04). A posteriori c’était une erreur, puisque j’ai pu voir qu’il était assez timide debout et, contrairement à ce je pensais, il n’est jamais allé chercher les jambes de ses adversaires lors des tours suivants…la prochaine fois je me fierais un peu moins aux apparences!

Il passe ma garde assez facilement (00:08) et on finit en position nord-sud. A ce moment, j’essaie de lui faire un étranglement particulier (sorte de triangle inversé avec les bras). Je mets bien mes bras en place mais il a une base solide et je n’arrive pas à le faire basculer (autour de 00:16) pour le finaliser…je décide donc d’essayer de le reprendre dans ma garde ou en demi-garde mais il le voit et me monte (00:31).

Avec mon adversaire en position montée sur moi, je ponte dans tous les sens, j’essaye de lui enlever ses appuis (00:39) pour le renverser, finalement j’arrive à le déstabiliser, il change de position (genou sur le ventre, 00:44) , je sors de la position et en profite pour revenir à quatre pattes en lui attrapant les jambes (00:45), mais il met suffisamment de pression avec ses hanches pour m’empêcher de le renverser de cette façon, je tente donc une sortie par le coté en vue de lui prendre le dos, un peu à l’image de 37v dans le codex wallerstein (00:48). Ça ne marche pas (je suis monté trop haut) et il me prend lui même le dos et attrape le revers de mon gi pour m’étrangler.

Ses crochets ne sont pas très solides, j’arrive donc à me retourner (00:52) mais le revers de mon gi est toujours dans sa main et il commence à m’étrangler…je commence à avoir le champ de vision qui se rétrécit mais j’arrive à me redresser pour l’éviter. Je suis sauvé. Dans la foulée, il fait une transition vers un triangle (00:58)…duquel je m’extrais pour me retrouver pris dans une clé de bras (01:01) que j’évite en vue de passer sa garde. Ça ne marche pas et je reviens dans sa garde (01:12)…ouf! A ce moment, la confiance reviens: je l’ai renversé et j’ai trouvé une réponse à chacune de ses tentatives de soumissions.

Voyant qu’il comptait rester calme pour finir le match tranquillement sur son avance de points, j’essaye d’ouvrir sa garde pour la passer. Je l’ouvre (01:20) et il me renverse sur mon très mauvais début de passage de garde (01:30)…et je me retrouve à nouveau avec lui en position montée, raaah! J’essaye donc à nouveau de ponter pour le déstabiliser et je le pousse en position latérale (01:43). Je me sors de plusieurs tentatives de clé de bras de sa part, ude garami  (vers 01:47 et 02:00). J’essaye de lui attraper le bras avec jambe pour le mettre dans une position me permettant de l’étrangler, sans succès. Sur une tentative de clé de bras, que j’évite, je reviens sur le dessus (02:08). A ce moment là, j’ai encore plus confiance en ma capacité à contrer ses tentatives de soumissions.

Je stabilise, temporise un peu pour souffler et j’ouvre sa garde (02:26), tente de la passer, toujours aussi mal, et il revient en position montée en me renversant de la même façon que précédemment (02:30). Plein de confiance, je lui donne un peu mon bras avec l’idée en tête de le contrer et d’essayer de venir en position de contrôle latéral…j’arrive bien à le contrer mais je reviens dans un triangle (02:36)! Je rend l’étranglement inopérant en me levant et en mettant mon bras gauche sur son coté droit. J’ai encore en tête de le laisser venir en clé de bras pour lui prendre le dos ou passer en position de contrôle latéral…mais cette fois ci il est trop rapide, je n’ai pas le temps de m’aider de ma main droite et il me finalise sur juji gatame (02:41).

Conclusion

Il se passe donc plein de choses dans ma tête en 2min41!

Même si je perd, je suis satisfait de ma prestation. Malgré deux ans sans pratique du sol, en dehors de quelques séances au PEAMHE, et face à un adversaire coriace, j’ai réussi à tenter un étranglement, ouvrir sa garde assez facilement, le renverser deux fois et éviter 3 étranglement et 4 clé de bras!

Avec un peu de préparation, je pense que j’aurai pu tenter plus de soumission et lui donner plus de grain à moudre. Pour la petite histoire, il a soumit quelqu’un d’autre par jujigatame en moins d’une minute et a finit par perdre en demi-finale par triangle inversé à partir d’une position de contrôle latérale.

Next steps

A l’occasion de cette compétition, j’ai pu revoir mon ancien entraineur (Jean-Louis MBongo) et je vais certainement retourner dans sa salle pratiquer le JJB. Je commencerai par bosser ma posture (horrible à voir sur la vidéo…) et les passages de garde.

Quoiqu’il arrive: prochaine compétition de JJB, fin avril avec du lourd venant de toute la France, cette fois du codex wallerstein sortira et j’espère que d’autres membres du PEAMHE me suivront! 😉

Sinon, je me ferai bien une compétition de grappling (sans kimono) et un truc debout (judo ou lutte libre) :D.

J’encourage tout les AMHEurs de lutte qui le peuvent à pratiquer, ne serait ce que ponctuellement, une discipline comme cela (lutte libre, judo, JJB, lutta livre, grappling, etc.). Ça aide vraiment à recadrer les choses (reconnaissons le, les AMHEurs sont de gentils garçons…) et l’on voit les pièces sous un angle nouveau, peut être plus pertinent.

Bonne pratique,

Alexander

Technique: 49r – 50v (contre aux hacken/crochets)

Premier billet sur une technique: il s’agit en fait d’un enchainement de 4 pièces présentées dans les folios 49r à 50v du codex wallerstein.

SOURCE

Situation de départ: l’adversaire veut vous faire tomber avec une jambe (la gauche ici) crochetant votre jambe du même coté par l’intérieur et avec le bras du même coté par dessus le votre. A partir de cette position il peut vous faire tomber « en venant aux hanches ou aux talons ».

49r

Item mer ein stuck auß dem hacken wen er dir den hacken ein hat geslagen vnd deinen ledigen armen gevast hat als vor vnd wil dich werffen als er sich reckt gegen der erden so lasß den hinteren armen über sein achsel gen als hie gemalt stet vnd reib dich mit der hüf für in vnd greiff mit dem oberen armen nider gegen der erden so prichstu im seinen armen enczway vnd würfst in das get.zu.paiden.seiten.

Item, encore une pièce a partir du crochet. Quand il t’as frappé avec le crochet, qu’il tient son bras libre et veux te projeter, dès qu’il se penche vers le sol, laisse ton bras arrière aller par dessus son épaule, comme montré ici, avance avec ta hanche vers lui et attrape [le] avec ton bras le plus haut en bas vers le sol, ainsi lui brises tu immédiatement le bras et le fais tu tomber. Ceci fonctionne des deux cotés.

49v

Item so dw ainem den hacken ein hast geslagen vnd du enpfinst das er dich dar auß wil pringen so spann dich starck in den hacken vnd swär dich auf in vnd vrbering so trit mit dem selbigen fuß für in vnd ker im deinen ruck gar in sein schosß als hie gemalt stet vnd würff in über den ruck aus vnd halt dich starck fürsich das er dich nit zu ruck ziech vnd greiff mit der ainen hand hinden zw dem pain so magstu in dester leichter heben das get zw paiden.seiten.

Item, tu as donc frappé d’un crochet et tu réalises qu’il veut te contrer, alors fait toi dur dans le crochet et met ton poids sur lui, marche immédiatement avec le même pied et tourne ton dos à son centre, comme montré ici, marche et projette le par dessus ton dos en te tenant fermement en avant afin qu’il ne puisse pas de tirer en arrière et attrape sa jambe de ton autre main par derrière de façon à le soulever plus facilement. Ceci fonctionne des deux cotés.

50r

Item so dich ainer also hat gevast vnd kumpt dir mit dem ruck für den pauch als paldu siechst das er den trit wil nemen mit dem rechten füß so greif im resch mit deiner rechten hant hinter sein rechcz pain vnd heb in auf vnd würf dann als hie gemalt stet vnd wen du in nün auf hast ghebt so greif mit deiner tencken hant im auf sein hals pey dem rechten oren so magstu in werffen das get.zu.paiden.seiten.

Item, untel te tient et vient avec son dos contre ton ventre, dès qu’il veut avancer avec son pied droit alors attrape rapidement sa jambe droite droite par derrière avec ta main droite, soulève le et projette le comme montré ici. Lorsque tu l’as soulevé alors attrape son cou au niveau de son oreille droite avec ta main gauche, ainsi tu peux le faire tomber. Ceci fonctionne des deux cotés.

Note: l’auteur a visiblement changer l’orientation du jeu par rapport à 49r et 49v. C’est à dire qu’au lieu de commencer par un crochet de la jambe gauche, il suppose ici que l’on commence avec un crochet de la jambe droite…la pièce fonctionnant des deux cotés.

50v

Item so dich ainer also pey dem fuß gevast hat vnd hebt dich auff vnd wil dich auf den kopf werffen vnd in dem als er nu denn sbunck nympt vnd dich gegen der erd wil stossen so swing dich mit sampt seinem sbung vnd slach im deinen tencken armen hinden vmb sein tencks pain vnd fasß in mit der rechten hant oben vmb den hals vnd heb in dan auf als hie gemalt stet vnd sleuß dan dein paid hent in ein ander vnd lauf vmb mit im das er tämisch werd so würfstu in an mü vnd an schaden das get auch auf paid seiten

Item, untel t’a attrapé le pied, t’a soulevé et veux te projeter sur la tête, dès qu’il tourne et veut te pousser au sol alors tourne avec sa rotation et frappe de ta main main gauche sa jambe gauche par derrière et autour et attrape de ta main droite son cou par derrière et autour et soulève le comme montré ici. Joins tes mains et va alentour avec lui afin de le désorienter et le projeter. Ceci fonctionne des deux cotés.

Note: l’auteur a visiblement changer l’orientation du jeu par rapport à 49r et 49v. C’est à dire qu’au lieu de commencer par un crochet de la jambe gauche, il suppose ici que l’on commence avec un crochet de la jambe droite…la pièce fonctionnant des deux cotés.

INTERPRÉTATION

Après le premier tour de l’ensemble du manuscrit, nous sommes retournés dans chacune de ces pièces pour les revoir et voici ce que ça a donné:

Nous n’avons pas encore eu le temps de vraiment travailler ces pièces mais il est intéressant de noter l’évolution de l’interprétation, notamment concernant la 49v. On a grandement amélioré l’efficacité de la technique employée et l’on respecte mieux le texte et l’illustration. Au départ, nous avions ce geste maladroit consistant à se pencher en avant pour attraper la jambe puis se retourner pour attraper la tête…pas super simple à placer. A présent, toutes les pièces s’enchainent sans heurt, dans la continuité du mouvement de l’autre.

J’aime particulièrement le passage suivant de la 50v: « dès qu’il tourne et veut te pousser au sol alors tourne avec sa rotation ». On y retrouve l’idée de s’insérer dans le mouvement de l’autre, de profiter de l’inertie et de la force du geste de l’autre. On ne voit malheureusement pas tellement ce point dans notre vidéo (ce sera plus évident dans la prochaine!).

En bonus, l’illustration des trois dernières pièces enchainées dans un assaut, ça marche!

La prochaine étape consistera à travailler ces pièces spécifiquement afin d’améliorer nos postures et de réfléchir aux petits points de détails:

  • position des jambes en 49r (lien avec le fait d’avancer avec la hanche vers l’adversaire?)
  • main droite en 49r sur l’épaule gauche de l’adversaire (pour éviter qu’il ne se retourne et sorte de la clé?)
  • 50r et 50v, y a t il vraiment un changement d’orientation du jeu dans le texte?
  • 50v: continue t on vraiment avec les mains dans la même position ou faut il changer? (je ne pense pas…)

Bonne pratique,

Alexander

PEAMHE Paris Highlights

Quelques highlights de mon club (le PEAMHE à Paris):

Bonne pratique,

Alexander