Technique: 36v (« kataguruma »)

SOURCE

36v

Item so ainer mit dir ringt auß langen armen so prich im auß mit dem rechten armen vnd gee vmb mit im vnd dauch im vast hin vnd her vnd vrbering zuck in vast gegen dir vnd puck dich vor nider vnd var im mit deinem haupt durch sein rechten armen vnd mit deiner rechten hant durch seinen rechten füß vnd trit woll vnter in als hie gemalt stet vnd würf in über den ruck auf du müst im wol durch den armen fliessen das get auf paid seitten

Item, si tu luttes aux bras [langen armen = distance intermédiaire entre l’approche et la lutte aux bras ou simplement un adversaire avec de grands bras?] avec un homme alors libère toi de ta main droite, va alentour avec lui et pousse le de tous cotés puis tire le soudainement vers toi et baisse toi vers l’avant [vers l’avant et le bas dans le texte] et met ta tête à travers son bras droit et, avec ta main droite à travers son pied droit et marche bien sous lui comme il est dessiné ici et projette le par dessus ton dos. Tu dois te glisser à travers ses bras. Ceci fonctionne des deux cotés.

INTERPRÉTATION

Il s’agit d’une technique pouvant être assimilée au kataguruma du judo ou fireman’s carry de la lutte libre.

Il est plus simple de faire la première variation montrée dans la vidéo en rentrant bien dans le centre de gravité de l’adversaire en profitant d’un déséquilibre avant qui peut avoir pour source une poussée initiale de l’adversaire et/ou le fait de le tirer avec sa main gauche (la notre) comme si l’on voulait le charger sur nos épaules.

La technique est également facilitée lorsqu’on charge l’adversaire sur les bras, légèrement en dessous de la ligne des épaules.

Nous avons également remarqué que la seconde variation de la vidéo marchait mieux contre les adversaires plus « gros » que soi ou ceux qui contre la rentrée initiale en pesant sur nous sans nécessairement faire un sprawl comme montré en 37r (vidéo à venir!) mais qui ont une base suffisamment solide pour ne pas se faire retourner avec une prise de jambe(s). Dans ce cas, on redirige simplement leur poids pour les faire passer par dessus notre dos.

A noter que je ne fais pas très bien la pièce dans la vidéo (rien d’inhabituel 😉 ):

  • dans le premier mouvement, je devrais m’avancer plus vers lui et mes hanches venir plus du bas pour solliciter encore moins mon dos,
  • dans le second mouvement, je devrais mettre mon épaule gauche en terre mais le sol étant dur, je ne voulais pas faire mal à mon partenaire!

Bonne pratique,

Alexander

Advertisements

10 responses to “Technique: 36v (« kataguruma »)”

  1. Fabrice says :

    Très important je pense : l’action de la main qui tient le bras adverse.
    On a tendance à tout mettre sur l’épaule et le bras qui soulève la jambe mais tirer sur le bras adverse engage déjà un bon déséquilibre qu’il faut exploiter pour ne pas se « tuer » à soulever.

    • Alexander says :

      Tout à fait, j’avais spotté l’oubli mais ma flemme m’a convaincu de réserver l’information pour un autre post sur la série de contres qui suit cette pièce 😉 (à venir la semaine prochaine). Il faut effectivement s’imaginer un mouvement de balancier: le bras autour la jambe monte et celui tenant le bras descend.

      Un autre truc important que j’ai oublié de mentionner: comme dans la plupart des pièces, il faut passer les bras de l’adversaire pour arriver au corps. Ici, à partir d’une position de lutte aux bras, ma main gauche (celle qui finira par tenir son bras) passe d’une saisie par l’extérieur de son coude à l’intérieur de son bras sur son biceps pour l’écarter en levant mon coude et permettre ma « plongée » vers sa jambe avec l’autre main.

      Sinon, je trouve la variante dans laquelle on finit sur les genoux plus facile à faire (ça vient peut être du fait que la plupart de mes partenaires d’entrainement sont plus petits que moi). Et vous?

      • Fabrice says :

        Pareil mais moi j’ai l’impression que c’est parce que mes partenaires sont lourds ! LOL Et puis on est musculairement pas très puissants au niveau des cuisses… A renforcer.

  2. Alexander says :

    LOL faut faire des squats en début de séance :).

    Lors de votre stage, je me souviens que ça avait bien marché contre certains des bretons qui avaient un bon gabarit!

    Autrement si tu tentes 36v et que ça n’aboutit pas, tu peux rapidement faire une transition vers 16r (single leg) ou une ceinture arrière (prise du dos).

  3. Fabrice says :

    Oui, on va essayer ça, merci.
    (on y arrive en mode zombie mais si le gars se fait un peu lourd c’est chaud !)

  4. Alexander says :

    C’est sur. Si l’adversaire se fait trop lourd comme en 37r (le sprawl), tu peux aussi basculer vers les contres (37v et 38r).

    J’aime bien feinter 36v pour faire les contres :).

    Bon j’arrête de parler, promis 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :