Archive | avril 2013

Exercice: unterhalten & aufstehen

La lutte du Codex Wallerstein inclut des techniques de contrôle de l’adversaire au sol (unterhalten – tenir en dessous). D’autres, comme le Ringeck ou le groupe de manuscrits Die Blume des Kampfes (Codex 5278, Codex 10799), vont plus loin et abordent la façon de sortir de ces positions (aufstehen – se relever).

Pour une fois, je prends les choses à l’envers et je vous montre un exercice avant de traiter des techniques de contrôles au sol, les sorties et les liaisons debout-sol plus tard. Bien évidemment, avant de pouvoir s’attaquer à tout type d’exercice libre, il vaut mieux avoir quelques repères en tête et avoir travaillé les pièces.

Dans cet exercice les deux partenaires commencent dans un contrôle, l’un en position inférieure, l’autre en position supérieure. Le but de la personne en dessous est de sortir du contrôle et venir mettre son partenaire en position inférieure (il ne cherche donc pas simplement à créer de la distance et se lever). Le but de la personne au dessus est d’y rester.

Ce faisant les partenaires n’ont pas le droit d’utiliser de la force dans leurs gestes autre que par l’intermédiaire du poids naturel de leur corps. Ils ne doivent accepter l’inertie du geste de l’autre et l’utiliser pour atteindre son objectif (rester au dessus ou sortir d’une position de contrôle) sans créer de situation de blocage. On ne va donc pas serrer une position de contrôle, il faut toujours être en mouvement.

Cet exercice, inspiré des flow drills de jiu-jitsu brésilien (exemple 1, exemple 2), permet de comprendre la mobilité au sol, de trouver naturellement des transitions entre les differents contrôles et de travailler les sorties. Il permet également de développer sa créativité en explorant de nouvelles pistes et comprendre son corps ainsi la façon de « manipuler » son partenaire sans trop d’effort (c’est tendancieux ce que je dis!).

Avant tout c’est surtout très ludique et ça fait travailler le cardio!

Bonne pratique,

Alexander

Publicités