Archive | Sources d’inspiration RSS for this section

Gunnar Nelson (JJB – Grappling)

Un tsunami d’humilité de la part d’un mec qui, à 23 ans et avec seulement 5 années de JJB dans les pattes, a déjà des médailles dans les plus grosses compétitions de JJB et de Grappling au monde (regardez ses vidéos durant l’ADCC 2009 dans la catégorie Open Weight).

J’adore sa simplicité et l’emphase qu’il met sur le fait d’être relaxé, d’avoir un état d’esprit calme et détaché pour bien pratiquer.

Bonne pratique,

Alexander

ps: au passage, la chaine de Stuart Cooper a quelques films sympa sur des personnalités du JJB/Grappling.

Publicités

Reality check…

Aujourd’hui j’ai participé à un open de Jiu Jistu Brésilien (JJB).

J’ai pratiqué le JJB durant la saison 2009-2010 et je voulais m’y remettre depuis quelques mois…et quoi de mieux pour se replonger dans le bain que de participer à une compétition! (même si mes anciens camarades de club avait l’air étonnés 😉 )

Je voulais me remettre dans une discipline de lutte avec des gens ayant un physique plus solide que l’AMHEur moyen…et je n’ai pas été déçu (sorti au premier tour)!

J’étais inscrit dans la catégorie ceinture blanche (i.e. moins de deux ans de pratique), – 70 kg avec un vingtaine d’autres gars.

Le combat

(avec les encouragements de ma femme!)

Pour les non initiés, voici ce qui s’est passé:

Je constate que mon adversaire est plus petit que moi, trapu et assez dense…j’abandonne donc immédiatement l’idée d’essayer de placer des techniques du codex wallerstein (ce sera pour le prochain) et décide de le tirer dans ma garde (00:04). A posteriori c’était une erreur, puisque j’ai pu voir qu’il était assez timide debout et, contrairement à ce je pensais, il n’est jamais allé chercher les jambes de ses adversaires lors des tours suivants…la prochaine fois je me fierais un peu moins aux apparences!

Il passe ma garde assez facilement (00:08) et on finit en position nord-sud. A ce moment, j’essaie de lui faire un étranglement particulier (sorte de triangle inversé avec les bras). Je mets bien mes bras en place mais il a une base solide et je n’arrive pas à le faire basculer (autour de 00:16) pour le finaliser…je décide donc d’essayer de le reprendre dans ma garde ou en demi-garde mais il le voit et me monte (00:31).

Avec mon adversaire en position montée sur moi, je ponte dans tous les sens, j’essaye de lui enlever ses appuis (00:39) pour le renverser, finalement j’arrive à le déstabiliser, il change de position (genou sur le ventre, 00:44) , je sors de la position et en profite pour revenir à quatre pattes en lui attrapant les jambes (00:45), mais il met suffisamment de pression avec ses hanches pour m’empêcher de le renverser de cette façon, je tente donc une sortie par le coté en vue de lui prendre le dos, un peu à l’image de 37v dans le codex wallerstein (00:48). Ça ne marche pas (je suis monté trop haut) et il me prend lui même le dos et attrape le revers de mon gi pour m’étrangler.

Ses crochets ne sont pas très solides, j’arrive donc à me retourner (00:52) mais le revers de mon gi est toujours dans sa main et il commence à m’étrangler…je commence à avoir le champ de vision qui se rétrécit mais j’arrive à me redresser pour l’éviter. Je suis sauvé. Dans la foulée, il fait une transition vers un triangle (00:58)…duquel je m’extrais pour me retrouver pris dans une clé de bras (01:01) que j’évite en vue de passer sa garde. Ça ne marche pas et je reviens dans sa garde (01:12)…ouf! A ce moment, la confiance reviens: je l’ai renversé et j’ai trouvé une réponse à chacune de ses tentatives de soumissions.

Voyant qu’il comptait rester calme pour finir le match tranquillement sur son avance de points, j’essaye d’ouvrir sa garde pour la passer. Je l’ouvre (01:20) et il me renverse sur mon très mauvais début de passage de garde (01:30)…et je me retrouve à nouveau avec lui en position montée, raaah! J’essaye donc à nouveau de ponter pour le déstabiliser et je le pousse en position latérale (01:43). Je me sors de plusieurs tentatives de clé de bras de sa part, ude garami  (vers 01:47 et 02:00). J’essaye de lui attraper le bras avec jambe pour le mettre dans une position me permettant de l’étrangler, sans succès. Sur une tentative de clé de bras, que j’évite, je reviens sur le dessus (02:08). A ce moment là, j’ai encore plus confiance en ma capacité à contrer ses tentatives de soumissions.

Je stabilise, temporise un peu pour souffler et j’ouvre sa garde (02:26), tente de la passer, toujours aussi mal, et il revient en position montée en me renversant de la même façon que précédemment (02:30). Plein de confiance, je lui donne un peu mon bras avec l’idée en tête de le contrer et d’essayer de venir en position de contrôle latéral…j’arrive bien à le contrer mais je reviens dans un triangle (02:36)! Je rend l’étranglement inopérant en me levant et en mettant mon bras gauche sur son coté droit. J’ai encore en tête de le laisser venir en clé de bras pour lui prendre le dos ou passer en position de contrôle latéral…mais cette fois ci il est trop rapide, je n’ai pas le temps de m’aider de ma main droite et il me finalise sur juji gatame (02:41).

Conclusion

Il se passe donc plein de choses dans ma tête en 2min41!

Même si je perd, je suis satisfait de ma prestation. Malgré deux ans sans pratique du sol, en dehors de quelques séances au PEAMHE, et face à un adversaire coriace, j’ai réussi à tenter un étranglement, ouvrir sa garde assez facilement, le renverser deux fois et éviter 3 étranglement et 4 clé de bras!

Avec un peu de préparation, je pense que j’aurai pu tenter plus de soumission et lui donner plus de grain à moudre. Pour la petite histoire, il a soumit quelqu’un d’autre par jujigatame en moins d’une minute et a finit par perdre en demi-finale par triangle inversé à partir d’une position de contrôle latérale.

Next steps

A l’occasion de cette compétition, j’ai pu revoir mon ancien entraineur (Jean-Louis MBongo) et je vais certainement retourner dans sa salle pratiquer le JJB. Je commencerai par bosser ma posture (horrible à voir sur la vidéo…) et les passages de garde.

Quoiqu’il arrive: prochaine compétition de JJB, fin avril avec du lourd venant de toute la France, cette fois du codex wallerstein sortira et j’espère que d’autres membres du PEAMHE me suivront! 😉

Sinon, je me ferai bien une compétition de grappling (sans kimono) et un truc debout (judo ou lutte libre) :D.

J’encourage tout les AMHEurs de lutte qui le peuvent à pratiquer, ne serait ce que ponctuellement, une discipline comme cela (lutte libre, judo, JJB, lutta livre, grappling, etc.). Ça aide vraiment à recadrer les choses (reconnaissons le, les AMHEurs sont de gentils garçons…) et l’on voit les pièces sous un angle nouveau, peut être plus pertinent.

Bonne pratique,

Alexander

Comparaison judo, aïkido / codex wallerstein

David, du forum d’arts martiaux KWOON, a analysé notre vidéo des pièces du codex wallerstein pour mettre des noms sur des pièces présentant des similarités avec des techniques de judo et d’aïkido.

La vidéo, pour rappel:

Voici la liste de technique de judo et d’aïkido identifiées par David après un premier visionnage:

  • 0’11 »: ko-uchi-gari (petit fauchage intérieur).
  • 0’25 »: quelque chose qui ressemble beaucoup à ikkyo de l’aïkido (contrôle par le bras en extension).
  • 0’33 »: C’est o-soto-gari (grand fauchage extérieur).
  • 0’55 »: ça ressemble à un kaiten-nage de l’aïkido.
  • 1’08 »: cela pourrait être un tai-otoshi, ou même une technique de hanche plus classique.
  • 1’17 » :, cela ressemble exactement à ikkyo de l’aïkido.
  • 1’27 » : kata guruma (roue autour des épaules).
  • 1’56 » : un seoi-nage.
  • 2’11 » : la fameuse planchette japonaise, tomoe-nage (projection en cercle) qui fait partie des sutemi (techniques de sacrifice).
  • 2’19 » : morote gari (fauchage avec les bras).
  • 2’30 » : une imobilisation classique du judo.
  • 3’20 » : projection de hanche, type o-goshi.
  • 3’30 » : o-uchi-gari (grand fauchage extérieur).
  • 3’38 » : un style de kami-basami (pinces de langouste).
  • 3’53 » : un autre o-uchi-gari (grand fauchage intérieur).
  • 5’04 » : une forme de juji-garami (aïkido)
  • 5’08 » : encore une forme ikkyo (aïkido)

A noter que l’immobilisation en 2:30 n’est pas dans le manuscrit…déformation due au JJB ou à mes lectures sur le judo je suppose.

Nous commençons la deuxième lecture / analyse du codex wallerstein, l’input de David va s’avérer utile lorsque seront abordées les pièces dont il parle.

Je posterai au fur et à mesure notre vision des pièces, alimentant le travail de comparaison initié ici.

Bonne pratique,

Alexander

Vidéos et liens de lutte, judo, etc.

Voici quelques liens sympa qui peuvent inspirer les pratiquants d’AMHE étudiant des traités de lutte.

Judo

Une belle démonstration très complète par l’un des pères du judo (Kyuzo Mifune). Les pratiquants de JJB apprécieront les passages au sol.

Judo en lignes: Répertoire de techniques de judo, une vraie bible.

Lutte olympique

Répertoire de techniques de lutte libre et gréco-romaine de la fédération internationale des luttes associées (FILA).

Bonne pratique,

Alexander